3 RAISONS DE SÉCURISER VOTRE SITE WEB AVEC UN CERTIFICAT SSL EN 2017 !

Retour aux actualités

Publié sur 23 janv. 2024.

SSL header

Depuis janvier 2017, les nouvelles versions des navigateurs Google Chrome(version 56) et Mozilla Firefox(version 51) affichent une notification dans la barre d'adresse si le site web n'est pas sécurisé.

Plus encore : si votre site web est créé dans la Google Search Console (pour le suivi du référencement), vous y recevrez également un avertissement selon lequel certaines URL déclencheront un avertissement "Non sécurisé" auprès de l'utilisateur, par exemple les pages d'enregistrement ou les pages de mot de passe oublié.

Pourquoi fournir un certificat SSL sur votre site ?

La principale raison pour laquelle vous devriez choisir un certificat SSL pour votre site web est de transmettre en toute sécurité les données du visiteur à votre site web et vice-versa.....

  • Formulaires web, inscriptions, pages de profil, mots de passe... mieux vaut une connexion sécurisée, n'est-ce pas ?
  • Si vous proposez des services en ligne, un site web sécurisé est indispensable !
  • Vous avez une boutique en ligne ? Mettez vos visiteurs en confiance lorsqu'ils se rendent sur votre site.

Quel certificat SSL choisir ?

Il existe différents types de certificats SSL : validation de domaine, validation d'organisation, validation étendue (la "barre d'adresse verte" délibérée), certificats Wildcard... Mais lequel convient le mieux à votre site web ?

Il est vrai qu'il n'est pas facile de voir les arbres dans la forêt des certificats SSL.
C'est pourquoi Kinamo vous aide à choisir un certificat SSL adapté. Avec vous, nous examinons quel certificat SSL répond le mieux aux exigences de votre site web.

Vous recherchez le plus haut degré de confiance et une "barre d'adresse verte" contenant les coordonnées de votre entreprise ?
Dans ce cas, un certificat SSL avec Extended Validation (EV) est la solution. Ces certificats EV ne sont pas bon marché, mais le processus de validation est plus strict et plus complexe et donne au visiteur la plus grande assurance que le site web est lié à votre entreprise. Les certificats EV sont souvent utilisés par les institutions financières, les plateformes de commerce électronique et d'autres sites web qui traitent des transactions.

Vous avez plusieurs serveurs qui doivent être sécurisés par un seul certificat, tous sous le même nom de domaine et avec des sous-domaines ? Dans ce cas, un certificat Wildcard SSL est un meilleur choix : ces certificats vous permettent de sécuriser *.votredomaine.be, souvent à un prix moins élevé que des certificats séparés par sous-domaine.
Les seuls inconvénients : ils ne fonctionnent qu'avec une simple validation selon le nom de domaine et ne fonctionnent que pour les sous-domaines (c.-à-d. myserver.domain.be et 2deserver.domain.be mais pas myserver.domain.be et myserver.2dedomain.be).

Ceux qui recherchent vraiment la solution la moins chère pour sécuriser un site web sans trop de suivi peuvent opter pour un certificat ssl standard avec validation de domaine.
Ces certificats sont bon marché, rapides à émettre (il est possible d'obtenir un certificat en 5 minutes, si vous arrivez à suivre l'ensemble de la procédure sans encombre !

Let's Encrypt ?

Depuis 2016, vous pouvez également demander des certificats SSL/TLS "gratuits". Ceux-ci sont émis par Let's Encrypt, proposé par l'organisation à but non lucratif Internet Security Research Group (ISRG).
Ces certificats présentent également des inconvénients : la validité est limitée (90 jours), de sorte que le certificat doit être renouvelé après 90 jours.
Cela peut se faire automatiquement, mais nécessite des paramètres de serveur spécifiques ou d'autres solutions créatives. Les certificats Let's Encrypt ne fonctionnent qu'avec la validation de domaine, n'offrent pas de certificats Wildcard et nécessitent donc plus de travail qu'un certificat SSL "normal".

Sélectionnez votre langue

Toutes les langues: